Nous sommes un guichet unique offrant un soutien ciblé en logistique administrative aux entrepreneurs permettant le développement de leur entreprise et l'atteinte de leurs objectifs.

Demandez-nous comment nous pouvons vous aider.


Prends donc tes vacances!

Prends donc tes vacances!

Ici, notre entrée fixe, c’est le temps. Chaque effort supplémentaire augmente le rendement dans le temps. Puis on arrive au point où le rendement est à son maximum (rendement optimal). Ensuite, chaque effort supplémentaire devient décroissant, c’est-à-dire qu’il coûte plus que ce qu’il rapporte.

Autrement dit, quand on a un rendement faible, dans un domaine quelconque, il est plus facile d'accroître ce rendement que lorsqu’on est près de notre rendement optimal. Plus on s’approche de son maximum, plus on a épuisé les possibilités d’accroissement de nos performances.

  • Doubler son chiffre d’affaire, quand on fait très peu est facile en redoublant d’effort et de travail acharné.

  • Doubler son chiffre d’affaire quand il est déjà très élevé relève souvent plus du miracle que du travail!

Solution : accroître le rendement lui-même par une réforme structurelle!

L’ère du temps est de donner toujours plus durant les heures de travail pour accroître son rendement et par le même fait (souvent), son salaire.

Mais à quel moment « trop » devient égale à « pas assez »?

Évidemment, il y a autant de réponses qu’il y a de personnes différentes! Le plus grand facteur de réduction du rendement au travail est la fatigue. Selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, la fatigue affecte le jugement, la concentration, la coordination, la perception visuelle, l’aptitude à la communication, la productivité, le rendement et la capacité de prendre des décisions, de planifier des activités complexes et de bien gérer le stress. La mémoire s’en trouve affectée, les sautes d’humeur sont beaucoup plus fréquentes, il y a augmentation des erreurs de jugements et des taux d’accidents.

De plus, selon le National Institute for Working Life, on estime que les travailleurs souffrant de fatigue coûtent 350 milliards de dollars américains à l’échelle planétaire! [1] Il est donc important d’écouter notre corps pour trouver notre rendement optimal personnel!

Des idées pour contrer cette fatigue et maximiser nos efforts?

Prendre des vacances!!!

En effet, selon un article du Harvard Business Review [2], il y a un lien très fort entre l’habileté à performer et les congés. Selon cette étude, il est faux de croire que plus vous persévérez au travail, plus vous réussirez. La question qui doit être posée est de savoir si nous sommes plus productifs et réussissons plus en travaillant moins ou si le travail entrave notre succès. Résultat : en prenant plus de vacances, on obtient plus de succès, moins de stress et plus de bonheur au travail comme à la maison!

Aussi, toujours selon cette étude, prendre des vacances est payant! Si vous prenez au moins 11 de vos jours de vacances, vous êtes plus susceptible de recevoir une augmentation ou un bonus!

La conclusion de cet article et de la majorité des recherches sur ce sujet n'est pas compliquée : partez en vacances! Si vous prenez tous vos jours de vacances, vous augmenterez votre bonheur, votre taux de réussite, votre probabilité de promotion et vous réduirez votre niveau de stress!

[1] La fatigue - L'ennemi à combattre en milieu de travail, 11 décembre 2007
[2] The Data-Driven Case for Vacation, Harvard Business Review, 13 juillet 2016

6 endroits où utiliser des mots clés pour rendre votre contenu plus visible

6 endroits où utiliser des mots clés pour rendre votre contenu plus visible

14 conseils pour réussir un événement

14 conseils pour réussir un événement

0